SOIGNER

L'hôpital a vocation à recueillir, soigner et réhabiliter des animaux sauvages en détresse pour les relâcher dans le milieu naturel dans un souci de sauvegarde des espèces.

  • Présentation

    L’hôpital a vocation à recueillir, soigner et réhabiliter des animaux sauvages en détresse pour les relâcher dans le milieu naturel dans un souci de sauvegarde des espèces. Pour conserver l’instinct sauvage des espèces et leur permettre un bon rétablissement, l’accès à l’HFS n’est pas autorisé au public. Le travail en contact direct avec les animaux est aussi restreint au minimum afin de limiter leur (...)

  • Journal de l’hôpital

    L’Hôpital Faune Sauvage reçoit plus de 1600 animaux à l’année et la moitié d’entre eux pourra être relâchée. Quel est le parcours d’un animal de son arrivée à l’HFS jusqu’à sa remise en liberté ? Quels sont les animaux actuellement en soins ? Quelles sont les dernières actualités de l’HFS ?

  • SOS Animal en détresse

    Les premiers gestes Tout animal sauvage qui se laisse attraper est en difficulté. Pour attraper l’animal, utilisez des gants ou enveloppez le dans un tissu (un vêtement, une couverture ou une serviette) : en cachant sa tête, vous le calmerez et l’attraperez plus aisément. Si c’est un rapace, faites attention aux serres. S’il s’agit d’un échassier (héron, cigogne), protégez-vous du bec en maintenant sa tête d’une main. Munissez-vous d’un carton qui ferme muni de trous d’aération ou d’une boîte à chat et placez un tissu ou du papier au fond pour qu’il ne glisse pas. N’utilisez pas de cage qui aggraverait (...)

  • Comment contribuer ?

    Les soins apportés aux animaux, le nourrissage et l’entretien des structures représentent une main-d’œuvre et un coût financier importants, votre aide est nécessaire. Etre bénévole Etre bénévole, c’est soutenir l’association et son hôpital dans l’action. L’association mobilise l’énergie d’une centaine de bénévoles impliqués au service de l’environnement. Les bénévoles peuvent s’impliquer dans différents projets de Goupil Connexion en fonction de leurs envies, compétences et disponibilités : Etre transporteur ou « taxifaune » et contribuer à l’acheminement des animaux en difficulté de leur lieu de découverte vers (...)

  • Bilans de l’Hôpital

    Depuis son ouverture, l’Hôpital Faune Sauvage a soigné plus de 4 500 animaux appartenant à plus de 150 espèces différentes dont certaines sont en déclin voire « en danger d’extinction ». Les causes d’entrée des animaux à l’Hôpital sont très souvent liées aux activités humaines.